logo clsm transparent

A savoir

CLSM tableau urgences

Les troubles psychiques peuvent se manifester par des signes comme baisse de moral, tristesse anormale, idées de suicide, irritabilité, insomnie, désintérêt, repli sur soi ou surexcitation, actes inadaptés, comportements inhabituels, «idées folles».

Ils peuvent entraîner une souffrance importante sur le plan psychologique comme sur le plan physique : fatigue, perte d’appétit, troubles digestifs, cardiaques ou autres.

Ces troubles sont souvent déroutants et inquiétants, pour la personne elle-même comme pour son entourage ; l’expérience montre qu’il y a souvent un certain retard dans les soins, même si on sait que quelqu’un va mal.

Un examen et un traitement précoces sont généralement le gage d’une évolution favorable, et…

 

Le médecin généraliste est le premier interlocuteur à chercher dans ces cas-là ; mais…

 Il faut souvent faire preuve de force de persuasion, de patience et de diplomatie pour qu’une personne souffrante accepte de consulter un spécialiste et de suivre un traitement.

Il existe de réelles situations d’urgence, comme les idées de suicide* envahissantes, les états délirants aigus*, les états d’agitation*.

Il arrive que la personne concernée ne veuille pas reconnaitre ses problèmes et n’accepte pas de se soigner, au point qu’il faut parfois lui imposer l’examen et les soins nécessaires, en respectant les dispositions légales existantes (hospitalisation sous contrainte*, réservée à l’adulte) ; les soins de ce genre de troubles demandent volontiers du temps et de la persévérance dans les traitements.